Les membres du cercle de lecture ont voté, est le roman qui a remporté le plus de votes est :

Les poissons pleurent aussi, de Pierre MICHELETTI- Ed. LUCIEN SOUNY

 

Confettis

Denis Farenc, cadre à la retraite, entretient avec la Méditerranée un lien fort, qu il transmet à ses petites-filles lors de mémorables sorties en bateau. Mais au fil des années, il observe la dégradation de cette mer mutilée par des pratiques humaines. Et que dire du reste de la région qui s appauvrit irrémédiablement, d où disparaissent les ressources et les savoirs ancestraux ? Plus alarmantes encore sont ces étranges maladies qui frappent ses proches. Brisé par ce qu il voit et ce qu il apprend, Denis, de nature placide et joviale, va peu à peu se révolter et commettre un acte aussi insensé que dérisoire. Une intrigue fascinante, un éclairage intimiste et poignant, ce roman, porté avec finesse par la beauté des paysages, laisse entendre les souffrances de notre planète

****

Depuis octobre, le cercle de lecture participe au prix Chronos dans la catégorie Lycéens, 20 ans et +. 

Une sélection de 4 romans était proposée aux participants:

                                                                                        

                                                                                                   "Inventer le jour" de Fabienne Thomas                                                                                                                                                                    

                                                                    Thomas                                                                   

Résumé: Au contact de la nature, dans le silence et le mouvement de la marche, Louis s’avance à la rencontre de lui-même. À la rencontre de la vie et de l’essentiel. La nature resplendissante et la succession des heures accompagnent Louis sur les sentiers du temps et des souvenirs, rythment et soutiennent ses découvertes intérieures.Inventer le jour aborde les questions de la fin de vie et de la mémoire, interroge l’amour. Qui est-on lorsque l’on a perdu sa mémoire, lorsque l’on ne reconnaît ni les lieux ni les personnes aimées ? Que reste-t-il au terme d’une existence ? L’amour peut-il résister à l’adversité et à la souffrance ? Le soleil de juin en ce jour de solstice témoigne du côté lumineux de l’existence. Chaque matin est une promesse. Celle de la vie et de la beauté du jour à venir. Qu’en faisons-nous ? Parfois, la vie nous met à l’épreuve. Certains matins sont des champs de désolation. Quel est alors notre choix ? Pouvons-nous encore Inventer le jour ?

****

"Quelqu'un qu'on aime" de Séverine Vidal

                                                            Vidal                                                  

Résumé: Afin de stimuler la mémoire de Gary, atteint par la maladie d’Alzheimer, Matt son petit-fils lui propose de refaire les étapes de la tournée mythique du crooner Pat Boone, dans l’Ouest américain. Le corps d’expédition est rapidement rejoint par Amber, la petite fille de Matt, Luke, un adolescent en fugue et Antonia, une trentenaire au tournant de sa vie. Ce roman brosse les portraits psychologiques complexes de personnages en transition, tout en offrant une représentation sociale des États-Unis, à travers les différents lieux visités.

****

"Les poissons pleurent aussi" de Pierre Micheletti

Micheletti

 

Résumé: Denis Farenc, cadre à la retraite, entretient avec la Méditerranée un lien fort, qu'il transmet à ses petites-filles lors de mémorables sorties en bateau. Mais au fil des années, il observe la dégradation de cette mer mutilée par des pratiques humaines. Et que dire du reste de la région qui s'appauvrit irrémédiablement, d'où disparaissent les ressources et les savoirs ancestraux ? Plus alarmantes encore sont ces étranges maladies qui frappent ses proches. Brisé par ce qu'il voit et ce qu'il apprend, Denis, de nature placide et joviale, va peu à peu se révolter et commettre un acte aussi insensé que dérisoire. Une intrigue fascinante, un éclairage intimiste et poignant, ce roman, porté avec finesse par la beauté des paysages, laisse entendre les souffrances de notre planète.

 

****

"Le fil" de Sophie Lemp

Lemp

 

 

Résumé: A la mort de sa grand-mère, Sophie entame la lecture de carnets écrits tout au long de son enfance, par celle avait qui elle avait un lien si fort. Les carnets lui sont adressés, racontent les petits moments, les mercredis partagés, les goûters, les confidences, tout ce qui relie une enfant à sa grand-mère.