Cercle de lecture du 13 décembre 2016 :

 

Marie-Josée : 

Un Noël de rêve, Glenn BECK - Ed. POCKET

Beck

Noël approche. Avec son lot d'étoiles dans les yeux, d'odeurs de pancakes... 
Cette année, Eddie l'aura son vélo rouge. Il y croit dur comme fer. Même si la chasse aux cadeaux n'a rien donné, les jours précédents. Même si sa mère, qui l'élève seule, peine à joindre les deux bouts. Il n'a pas la vie facile, Eddie. Ce vélo, il l'a bien mérité. 
Ce vélo qu'il n'aura pas... A la place, sous le sapin, trône un pull-over moche, tricoté à la main. On est capricieux à 12 ans. Égoïste. Destructeur. Il faudra au jeune adolescent l'expérience d'une nuit cauchemardesque, interminable, pour redécouvrir l'amour de sa famille, cette joie qui sauve de tout. 
La véritable magie de Noël...

"J'ai bien aimé."

****

Au pied du sapin : Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant... - Ed. FOLIO

Andersen

Réveillonner avec Alphonse Daudet et Kessel, admirer la crèche de Giono, assister à la distribution des cadeaux avec Dostoïevski et comploter avec Alphonse Allais, Dieu et le père Noël... Entre émotion et poésie, grincements de dents et éclats de rire, succombez à la magie de Noël.

"J'ai beaucoup aimé la Petite fille aux allumettes".

****

Jacqueline :

Film inspiré du livre : Les souliers de Noël, Donna VANLIERE - Ed. L'ARCHIPEL

Vanliere

Brillant avocat, Robert sacrifie tout à son travail. Son épouse, ses enfants, il ne leur accorde plus guère d'attention. Au point de se retrouver, à quelques heures de la veillée de Noël, incapable de choisir les cadeaux qui feront plaisir à ses proches. Or, voilà que, dans ce magasin où il fait ses achats, il se trouve nez à nez avec un garçonnet, Nathan, âgé de huit ans, à qui il manque quelques dollars pour offrir à sa mère malade une paire de souliers. Par le miracle d'un geste - et parce que, la nuit de Noël, tout peut arriver -, la vie de Robert va se trouver bouleversée...

"J'ai beaucoup aimé ce film, peut-être parce que cela m'a personnellement concerné. On y voit cette détresse de l'enfant qui court, qui court, pour offrir à sa mère le dernier cadeau du départ. "

****

Nicole :

Quinquennat, Marc DUGAIN - Ed. GALLIMARD

Dugain 1

Favori à l’élection présidentielle, Launay a scellé pendant la campagne un pacte avec son plus farouche adversaire, Lubiak, issu du même parti que lui. Mais Launay rêve de s’inscrire dans la postérité. Il change la donne en soumettant au référendum une nouvelle constitution. Une lutte à mort débute entre les deux hommes. Les alliances de circonstance se renversent, et les rivalités entre services de renseignement s’intensifient. Marc Dugain poursuit son investigation des arcanes du pouvoir et nous livre une réflexion sur les grands de ce monde, là où les raisons de la lutte n’importent plus et où l’élimination de l’autre devient un objectif en soi.

"Il faut s'accrocher pour lire ce livre à cause du nombre incroyable de personnages. Mais en prenant des notes, on y arrive. J'ai bien aimé la description romanesque de ce milieu du pouvoir."

****

Les craies de couleur, Josette BOUDOU - Ed. DE BOREE

Boudou

Gérant d'une agence immobilière, tourmenté par son divorce et sa participation à la guerre d'Algérie, Adrien vit seul avec son fils, Jérémie, qu'il abandonne à sa grand-mère prévenante. Au cours de la visite d'un appartement pour la nouvelle institutrice du village, il tombe immédiatement sous son charme. Alors le jour où Jérémie chaparde des craies à l'école, il le réprimande vivement, mais c'est surtout l'occasion de retrouver la jolie Diane…

"Un beau roman facile. Une histoire d'institutrice dans les années 60, ses élèves, une rencontre...sans plus !"

****

Le grand coeur, Jean-Christophe RUFIN - Ed. GALLIMARD

Rufin 1

Dans la chaleur d'une île grecque, un homme démêle l'écheveau de son destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l'homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la guerre de Cent Ans. Il a changé le regard sur l'orient. Comme son palais à Bourges, château médiéval d'un côté et palais Renaissance de l'autre, c'est un être à deux faces. Aussi familier des rois et du pape que des plus humbles maisons, il a voyagé à travers tout le monde connu. Il a vécu la chute, le dénuement avant de retrouver la liberté et la fortune. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l'Histoire de France. Son nom est Jacques Coeur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moyen Age et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picaresque, la précision d'une biographie et le charme mélancolique des confessions.

"J'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir et j'y ai appris plein de choses. "

****

Gravé dans le sable, Michel BUSSI - Ed. POCKET

Bussi 5

Quel est le prix d'une vie ? 
Quand on s'appelle Lucky, qu'on a la chance du diable, alors peut-être la mort n'est-elle qu'un défi. Un jeu. 
Ils étaient cent quatre-vingt-huit soldats sur la péniche en ce jour de juin 1944. Et Lucky a misé sa vie contre une hypothétique fortune. 
Alice, sa fiancée, n'a rien à perdre lorsque, vingt ans plus tard, elle apprend l'incroyable pacte conclu par Lucky. 
De la Normandie aux États-Unis, elle se lance en quête de la vérité et des témoins de l'époque... au risque de réveiller les démons du passé. 

 

Maman a tort, Michel BUSSI - Ed. PRESSES DE LA CITE

Bussi 6

Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant... 
Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. 
Il est le seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil. Le compte à rebours a commencé. 
Qui est vraiment Malone ? 

"Deux beaux romans policiers qui nous laissent en haleine du début à la fin. Dans le premier, ce sont les rangers qui ont débarqué en Normandie en juin 44 et qui avaient fait un pari sur la mort. Qui a hérité de la prime jouée avant le débarquement?
Dans le second, on se demande qui est cet enfant de quatre ans, vu par un psy et qui prétend se souvenir d'une autre vie. On passe de bons moments avec ces personnages."

****

Eliane :

Joyeux Noëls ! : Histoires à lire au pied du sapin - Ed. FOLIO


Joyeux

Ce soir, c’est Noël : oubliés intempéries et tracas, place aux réjouissances ! Réveillonner à Rio avec Blaise Cendrars, croire en l’impossible avec FS Fitzgerald, le voir se réaliser avec Sylvain Tesson : d’Apollinaire à Truman Capote en passant par Marcel Aymé et Maupassant, les plus grands auteurs nous le rappellent, chacun à leur façon : à Noël, tout est possible, tout est différent, alors joyeux Noël ! Pour célébrer la magie de Noël et se souvenir que la vie est un beau cadeau !

"Des extraits de nouvelles, de poèmes autour du thème de Noël. Onze auteurs sont présents dans ce petit livre...délicieux, qui détend et fait rêver en cette période si magique qu'est Noël."

****

Bernadette :

Un Noël plein d'espoir, Anne PERRY - Ed. 10/18

Perry

Dans le dédale miséreux de l'East End londonien, Noël 1883 prépare ses miracles. Comment Gracie Phipps, treize ans, pourrait-elle refuser d'aider une fillette bouleversée à retrouver son âne ? D'un mystère à l'autre, les deux enfants doivent faire la vérité sur la mort d'Oncle Alf, un chiffonnier du quartier, et sortir vivantes de ce cauchemar de Noël...

"L'auteur s'est beaucoup inspiré de Dickens..."

****

Véronique :

Le Noël d'Hercule Poirot, Agatha CHRISTIE - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Hercule

Est-ce une très bonne idée de réunir, à l'occasion des fêtes de fin d'année, des enfants qui ont tous de bonnes raisons de vous haïr ? Surtout quand il s'agit de leur annoncer que vous modifiez votre testament ?
Toujours est-il que, le 24 décembre, Simeon Lee, vieillard aussi riche que cynique, est sauvagement assassiné dans sa chambre. Et voici Hercule Poirot s'interrogeant sur Alfred et sa femme, tyrannisés depuis longtemps par leur père et beau-père ; sur Harry, qui ne lui pardonne pas les humiliations que sa mère a subies ; sur Pilar, la petite-fille espagnole, devant qui le vieil homme a peut-être imprudemment étalé ses diamants...
Beaucoup de monde. Et pour finir, un coupable présent dès le début, mais bien difficile à soupçonner...

"J'ai bien aimé."

****

 

Cercle de lecture du 15 novembre 2016 :

Anne-Rose :

L'homme qui a oublié sa femme, John O'FARRELL - Ed. FRANCE LOISIRS

Farrell

Qu'un homme oublie un anniversaire de mariage, jusqu'ici rien de très inhabituel. Mais le cas de Vaughan est plus étonnant : après un étrange malaise, il se réveille dans le métro londonien, totalement amnésique. Oubliés son métier de professeur, ses deux enfants et sa femme, la sublime Maddy... 
Lorsqu'il la revoit, c'est le coup de foudre. Pas de chance, car ils sont en plein divorce et Maddy, elle, n'a rien oublié de l'homme odieux qu'il était devenu... Prêt à tout pour la reconquérir, Vaughan saura-t-il réinventer sa vie ? 

 "La lecture est fluide, l'histoire est un peu alambiquée mais on a envie de connaître la suite, même si on imagine comment cela se termine.
J'aime les bons dénouements !"

****

Eliane :

Chanson douce, Leïla SLIMANI - Ed. GALLIMARD (Prix Goncourt 2016)

Slimani

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

"Thriller magnifique, dur, glaçant, sous forme de flash-backs, on est tenu en haleine dès la première page. Le suspens envoûtant, le personnage mystérieux de cette maman, la vien très speed de ce couple moderne...On s'attache à Louise, on est en admiration devant sa dévotion, sa patience avec les enfants..."

****

Vous n'aurez pas ma haine, Antoine LEIRIS - Ed. FAYARD

Leiris 1

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume.
À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment,
malgré tout, la vie doit continuer.
C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant.

"Très beau témoignage, émouvant, tendre. Il décrit avec des mots sobres sa souffrance, le manque de la femme aimée. La "haine", la violence envers ces terroristes sont là, les mots couchés, mais...il résiste..."

****

Véronique :

Le Grand coeur, Jean-Christophe RUFIN - Ed. FOLIO

Ruffin

Dans la chaleur d'une île grecque, un homme démêle l'écheveau de son destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l'homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la guerre de Cent Ans. Il a changé le regard sur l'orient. Comme son palais à Bourges, château médiéval d'un côté et palais Renaissance de l'autre, c'est un être à deux faces. Aussi familier des rois et du pape que des plus humbles maisons, il a voyagé à travers tout le monde connu. Il a vécu la chute, le dénuement avant de retrouver la liberté et la fortune. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l'Histoire de France. Son nom est Jacques Coeur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moyen Age et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picaresque, la précision d'une biographie et le charme mélancolique des confessions.

"Passionnant et d'une grande sensibilité. Le genre de livre qui provoque un manque une fois refermé. Un livre dont on se sent orphelin une fois terminé. Magnifiquement écrit, un style que je qualifierais d'empathique, d'humaniste...ouvert sur les autres et sur le monde...."

****

Annie-France :

La preuve du paradis, Dr Eben ALEXANDER - Ed. TREDANIEL

Alexander

Y-a-t-il une vie après la mort ? Ou plus exactement, est-ce que le Paradis existe ? Eben Alexander, neurochirurgien à l esprit rationnel, nous en donne la preuve, après avoir vécu une NDE (expérience de mort imminente). Cet homme de 52 ans atteste de l existence du Paradis dans ce livre témoignage, aussi extraordinaire que bouleversant. L auteur nous invite à partager son voyage dans une autre dimension, là où il a rencontré des êtres de lumière, très différents de tout ce que l on peut connaître sur notre planète... Un récit dont l authenticité a été reconnue par le Dr Raymond Moody, spécialiste renommé de l au-delà.

 

"Ce livre présente d'une façon scientifique la réalité d'un au-delà. L'intelligence, le métier et l'esprit structuré de son auteur convaincra le lecteur de l'existence d'une vie après la vie, comme appréhender personnellement dans d'autres livres."

****

La mémoire des embruns, Karen VIGGERS - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Viggers

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.

"Un roman envoûtant, promesse d'évasion et d'émotion. L'histoire se passe en Tasmanie, sur une île de Tasmanie et en Antarctique. Le dépaysement est au rendez-vous !"

****

Marie-Josée :

Petit pays, Gaël FAYE - Ed. GRASSET

Faye 1

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

" J'ai beaucoup aimé, c'est un très très beau livre; la guerre du Rwanda vue par un enfant de 10 ans. L'écriture est belle, légère et très imagée..."

****

13 à table ! 2017, Collectif - Ed. POCKET

13 a table

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d'un thème : l'anniversaire. 

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l'apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie. 

Treize bougies à souffler sans modération. 

Françoise Bourdin – Maxime Chattam
François d'Epenoux – Caryl Férey
Karine Giébel – Alexandra Lapierre
Agnès Ledig – Marc Levy
Agnès Martin-Lugand – Bernard Minier
Romain Puértolas – Yann Quéffelec
Franck Thilliez

Couverture de Jean-Charles de Castelbajac

"C'est bien, sympa, histoires rigolotes pour aider les Restos du coeur "

****

Mireille :

La Captive de Mitterrand, David le BAILLY - Ed. STOCK

Bailly

 

Le 11 janvier 1996, lors des obsèques de François Mitterrand, la France entière découvre le visage d’Anne Pingeot. La maîtresse de l’ancien président de la République, la mère de Mazarine, au premier rang à côté de Danielle, l’épouse officielle : l’image fera le tour du monde, émouvante pour les uns, scandaleuse pour les autres.
Depuis ce jour, Anne Pingeot est retournée dans l’obscurité. Obstinément silencieuse. Que veut-elle dissimuler ? Sa force de caractère, seule femme qui savait tenir tête à François Mitterrand ? Ou son ambition, elle qui, comme les reines de France, a laissé son empreinte sur le patrimoine national, veillant à la réalisation du Grand Louvre et au réaménagement des Tuileries ? Par-delà l’exercice du pouvoir, ce livre raconte l’histoire d’une rencontre entre un homme mûr, voluptueux, d’une intelligence rouée, et une jeune fille de dix-huit ans qui n’a presque rien connu de la vie. L’histoire d’un amour interdit. D’une captivité. D’un secret d’alcôve devenu secret d’État.
De Clermont-Ferrand à Hossegor, en passant par Paris et Château-Chinon, le journaliste David Le Bailly dévoile enfin le visage de l’énigmatique Anne Pingeot.

 

Journal pour Anne, 1964 - 1970, François MITTERRAND - Ed. GALLIMARD

Mitterrand 2

Ce journal a été composé patiemment pendant sept ans par François Mitterrand sur vingt-deux blocs de papier à lettres, qu'il remettait une fois terminés à son grand amour caché, Anne Pingeot. Ce sont plus de sept cents feuillets enluminés par des découpages de photographies, publicités, dessins et articles de journaux, entrelacés aux réflexions manuscrites de l'auteur. François Mitterrand s'y dévoile autant dans son amour pour Anne que dans sa lecture critique de la société qui l'entoure. Les juxtapositions sont passionnantes pour comprendre celui qui a eu toute sa vie la réputation d'être impénétrable. On voit d'abord ses stratégies pour parvenir à incarner peu à peu une gauche éparpillée qu'il va réussir à rassembler. On découvre qui il fréquente, ses futurs discours, ses entretiens donnés à la presse. Tous les documents sont soigneusement découpés et collés, agrémentés d'un commentaire. 

"J'ai bien aimé approfondir la lecture des lettres avec un autre livre (celui de David Le Bailly ) sur le mystérieux couple qu'a formé François Mitterrand avec Anne Pingeot. Les lettres de François Mitterrand montrent le côté passionnel de cet amour et surtout un point de vue historique qui semble intense."

****

Nicole :

Je reviendrai vers vous, Didier CORNAILLE - ALBIN MICHEL

Cornaille

C'est une petite ferme au fond du Morvan. Une escale imprévue pour Bénédicte, agent littéraire parisien très mondain qui, victime d'une panne d'essence, n'a d'autre ressource que d'y passer la nuit. Dans ce décor inattendu, elle fait la connaissance de Gilbert et d'une jeune fille à la peau cuivrée, Taza. Entre elle et cette gamine dont elle ignore l'origine, l'affection est immédiate. Cette rencontre va bouleverser sa vie et lui révéler qu'un autre monde est possible, loin de la grande ville, du bruit et de la tension quotidienne.

Confrontant à travers ce récit une modernité trop égoïstement préoccupée d'elle-même à la quête des origines, Didier Cornaille raconte l'émouvante amitié entre deux femmes que tout semblait opposer.

"On retrouve dans ce livre les problèmes de l'immigration, la vie dans la campagne, la vie en ville et tout un passage sur la fin de la guerre d'Algérie et les problèmes des nomades du désert. Un beau petit roman. "

****

La nuit de feu, Eric-Emmanuel SCHMITT - Ed. ALBIN MICHEL

Ee

A 28 ans, Eric-Emmanuel fait une randonnée dans le sud du Sahara, en vue d'un film sur Charles de Foucauld. Magnifiques descriptions des paysages. Questionnements sur l'univers, notre place dans le monde face à cette immensité et à un ciel nocturne plein d'étoiles. Différents théories sur l'origine du monde, qui disent comment et non pourquoi

"J'ai adoré les descriptions et les questions du philosophe. Lui trouve la foi au bout du chemin. Moi je reste sur mes interrogations mais la réflexion est bonne. "

****

Je ferai de toi un homme heureux, Anne B. RADGE - Ed. BALLAND

Radge

"J'ai bien aimé cette peinture de huit familles logées dans un immeuble de trois étages en Norvège, dans les années 60. Chacune est différente, avec ou sans enfant, origines diverses, la trentaine. On papote ou non, on s'espionne un peu, on imagine ce que font les voisins, chacune a ses soucis. On ne comprend le titre que tout à la fin et cela m'a fait sourire. Une petite détente qui nous replonge dans les années 60. "

****

Comme une respiration, Jean TEULE - Ed. JULLIARD

Teule 8

"Des nouvelles qui mettent parfois la larme à l'oeil. C'est tendre, c'est positif, c'est tout simplement beau et optimiste. J'ai bien aimé "Lui, Une enveloppe, En visite, Joyeux Noël..." cela change du Teulé de Le Montespan.
A lire et à relire, pour soi, à haute voix pour un autre; j'ai beaucoup aimé !"

****

Bernadette :

Léon l'Africain, Amin MAALOUF - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Leon

Cette autobiographie imaginaire part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, de retour d'un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, et offert en cadeau à Léon X. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain. Sa vie, que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d'où il a dû fuir l'Inquisition, en Egypte lors de sa conquête par les Ottomans, en Afrique noire à l'apogée de l'empire de l'Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu'au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe, on pouvait difficilement trouver personnage dont la vie corresponde davantage à l'époque étonnante que fut le XVIe siècle.

"J'ai adoré ! Cela donne envie d'aller voir les lieux !"

****

 

Cercle de lecture du 18 octobre 2016 

 

Christine :
 

Dix bonnes raisons d'être célibataire, Lindsay KELK - Ed. MILADY ROMANCE

Kelk 

Un de perdu, dix de retrouvés !

Depuis que Simon m’a larguée, rien ne va plus. Moi, Rachel Summers, je suis de nouveau célibataire – ce qui ne m’était pas arrivé depuis belle lurette. La déprime, quoi. Heureusement, après une bonne cuite, Emelie et Matthew, mes deux meilleurs amis, ont concocté pour moi une liste sur-mesure : celle qui me fera découvrir les joies du célibat.

Sur les murs de mon appartement, j’ai écrit : « Simon est un connard ». C’est un bon début. Il me reste quinze jours pour changer de look, partir à l’étranger, me faire tatouer, enfreindre la loi et dégoter l’homme de ma vie. Alors, pari tenu ?

"Très bon bouquin car ton très léger, ça fait vraiment du bien, se lit en un rien de temps. Pas besoin de réfléchir et j'adore ça!!"

****

La maison d'en face, Roger JUDENNE - Ed. DE BOREE

Judenne

Par la fenêtre de sa vieille demeure, Clémentine regarde la maison d en face où vit un rude paysan, Vincent, maître autoritaire d un domaine de soixante hectares. Vincent n a qu un regret : il n a pas de vrai héritier, si ce n est Maurice, l enfant que sa femme Jeanne a eu d un premier mariage. Hélas ! ce « fils », qui préfère la ville et le luxe, ne perpétuera pas l exploitation. Tout le travail accompli, les efforts consentis et les sacrifices acceptés n auront donc servi à rien. Mais quelle importance après tout ? Vincent doit faire face à un souci autrement plus pénible : la « garce de gueuse », comme il l appelle, ce crabe qui ronge ses poumons depuis deux ans...

"J'ai bien aimé, facile à lire, le thème de la maladie est traité avec pudeur, on retrouve un peu l'ambiance de notre enfance. Se lit vite. "

****

Jacqueline :

Coeur brûlé et autres romances, J.M.G LE CLEZIO - Ed. GALLIMARD

ClezioC'est un recueil de 7 histoires de gens ordianires mais surtout de jeunes filles qui basculent de l'adolescence au monde parfois sordide des adultes et chaque histoire évoque un thème de la vie...

"J'ai particulièrement aimé la première histoire, celle de Pervanche. Ces sept histoires sont malheureusement les reflets réels de la vie, d'une vie qui peut basculer d'un simple clic."

****

Nicole :

Trente-six chandelles, Marie-Sabine ROGER - Ed. DU ROUERGUE

Roger

 

"J'ai beaucoup aimé ce roman, écrit d'une façon légère tout en parlant de choses essentielles dans les relations humaines. Mortimer est persuadé, depuis sa plus tendre enfance, qu'il mourra le jour de ses trente-six ans, comme son père, comme son grand-père, son arrière-grand-père avant lui. Pour lui, la vie est morne, monotone, sans aucune attache et sans aucun avenir. Seuls ses amis sont comme des parents pour lui, Paquita, qui vend des crêpes dans son camion, et son mari, un algérien émigré, qui savent l'écouter et parfois le conseiller. Le jour de son trente-sixième anniversaire, habillé d'un costume de deuil, Mortimer attend la mort, allongé dans son lit. est-il condamné à mourir jeune comme ses ancêtres? J'ai bien aimé le fil du roman, ses personnages attachants, le style léger. A lire!"

****

Le philosophe qui n'était pas sageLaurent GOUNELLE - POCKET

Gounelle

Professeur à l'université de New-York, Sandro veut tout quitter pour aller vnger sa compagne qui a perdu la vie dans la forêt tropicale, prisonnière d'une tribu de sauvages. Il fait appel à une bande d'anciens mercenaires qui connaissent bien la jungle pour rejoindre le village de cette tribu. Commence alors une opération de destabilisation et de sabotage de toutes les croyances de ce peuple. Où est le bonheur, la vraie paix de l'âme, la tranquilité, la sérénité? 

"Un beau conte satirique sur notre société. J'ai aimé et je m'en souviens encore !"

****

Anne-Rose :

On dirait nous, Didier VAN CAUWELAERT - Ed. ALBIN MICHEL

Cauwelaert 1

Deux jeunes amoureux en détresse, un vieux couple irresistible qui envahit leur vie et réalisr leurs rêves. Le bonheur absolu? Ou le plus dangereux des pièges...?

"Je suis allée au bout car je voulais connaître le dénouement, mais cette histoire m'a dérangée; elle m'a laissé cette impression fort désagréable que ce couple âgé voulait voler le futur du couple plus jeune, qu'il voulait décider à leur place, je n'ai pas vraiment aimé ce roman !"

****

Marguerite :

Nymphéas noirs, Michel BUSSI - Ed. POCKET

Bussi 2
Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

"Ce roman m'a donné envie d'aller voir Giverny, j'ai beaucoup aimé, se lit vite, très agréable !"

****

Véronique :

L'avenue des géants, Marc Dugain - Ed. GALLIMARD

DugainAl Kenner serait un adolescent ordinaire s’il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n’était pas supérieur à celui d’Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d’une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l’habite. Inspiré d’un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d'un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s’illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.

"On me l'a prêté et je ne savais rien de l'histoire, et heureusement, parce que je n'aime pas savoir d'avance. Je n'ai même pas lu la quatrième de couverture et j'ai bien fait parce qu'ils en disent trop. Donc je ne vous dirai pas grand chose...L'histoire d'un homme qui a tué...ses grands-parents lorsqu'il était ado. Ca se passe aux Etats-Unis dans les années 60. C'est lui qui écrit et raconte son histoire. On comprend rapidement qu'il est en prison. Enfance difficile, mère toxique, environnement mortifère...un livre prenant et surprenant. Dans la tête d'un criminel donc !"

****

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper LEE - Ed. POCHE

Lee 1Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier ? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. 

"J'ai adoré ! Un classique américain au titre un peu énigmatique. Un oiseau moqueur, c'est un oiseau très répandu en Amérique du Nord, il s'agit du mime polyglotte, un oiseau qui imite les autres et fait toutes sortes de bruits bizarres. "

****

Béatrice :

Jeux de dupes, Nicci FRENCH - Ed. FLAMMARION

French

Comment se reconstruire après un drame ? Spécialiste des traitements post-traumatiques, le Dr Samantha Laschen va avoir l'occasion de confronter ses théories à la réalité. La police lui a en effet confié la garde de Finn Mackenzie, une adolescente qui a miraculeusement survécu au massacre de sa famille. Les assassins courent toujours.
S'ils en ont après Finn, ils n'épargneront pas non plus ceux qui lui apportent leur aide. Et d'apaisant refuge, la tranquille maison de Samantha pourrait bien se transformer en un piège mortel...

"Malgré quelques longueurs, l'intérêt du récit nous captive et bien sûr, nous voulons savoir la fin..."

****

Déviance, Steve ROSA - Ed. SERPENOISE

Rosa 1Qui a bien pu assassiner toute la famille Berg, même le bébé d'à peine un an? C'est Mme Maréchal, la voisine, qui découvre ces meurtres. Elle appelle la police...Pas à pas l'enquête se dévoile, l'auteur fait emmerger des squelettes bien enfouis, afin de démasquer le monstre à l'origine de ce massacre. 

"Un thriller formidable, une intrigue captivante."

****

Le Doute, S.K. TREMAYNE - Ed. PRESSES DE LA CITE

Tremayne 1

 

Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s'installent sur une petite île écossaise, qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus, au large de Skye. 
Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu. Le comportement de Kirstie, leur fille survivante, devient étrange : elle se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant... Que s'est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l'une des deux sœurs a trouvé la mort ? 

"Un très bon thriller !"

****

Elisabeth :

Le Liseur du 6h27, Jean-Paul DIDIERLAURENT  - Ed. AU DIABLE VAUVERT

Didier 1

Guylain Vignolles ne supporte pas ce nom, et c'est pourtant le sien. Sa contrepétrie lui déplaît : Vilain Guignol...Qui s'en soucie? Lui !
En 36 ans d'existence il a appris à se faire oublier, à se perdre dans la foule, pour fuir ce nom. Passer inaperçu, ne plus exister, fuir le monde, son travail où il retrouvera "La chose", et la nausée qui le submerge dès qu'il aperçoit le mur d'enceint où il doit passer chaque jours ses huit heures de travail. In ne veut pas exister, sauf chaque matin dans le TER de 6h27. Là, il s'assoit sur les strapontins et exhume dès sa serviette deux buvards rose, dont il tire un premier feuillet. Le silence se fait dans le wagon et comme chaque matin, Guylain se met  àlire. Pendant les 2 minutes que dure le trajet, au hasard, il lit, au fur et à mesure des années qui passent, des feuillets sauvés de la chose.
Les 20 minutes écoulées, le wagon se vide, et il croise des sourires, des regards de remerciements. Aurait-il pu encore survivre longtemps, sans cette clé usb qui jaillit un matin, du strapontin qu'il vient de rabaisser. Avec son amis Giuseppe, il va se lancer dans une quête; retrouver la propriétaire de cette clé.

"J'ai bien aimé ce roman..."

****

Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables, Annie BARROWS - Ed. NIL

Barrows 1

Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annoncelesquels e mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

"Si vous avez lu "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates", vous y retrouverez le même ambiance joyeuse et délicate, mais un brin moins vibrante."

****

 

Cercle de lecture du mardi 20 septembre 2016 

 

Bernadette :

Le Mystère Henri Pick - Ed. GALLIMARD

Pick

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination? Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.

"Un livre plaisant, qui montre que chacun peut se retrouver dans une histoire. L'enquête pour découvrir le véritable auteur du livre se suit avec intérêt et le lecteur se laisse surprendre par la fin. 

****

Le temps est assassin, Michel BUSSI - Ed. PRESSES DE LA CITE

Bussi 1

Eté 1989
La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. 
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. 
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux. 
Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé. 
A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. 
Une lettre signée de sa mère. 
Vivante ?

"Quel titre réaliste ! Comme sont réalistes les descriptions de ce petit coin de Corse près de Calvi et la description des personnages comme Papé Cassanu et Mamy Lisabetta. On s'y croirait dans ce petit coin de vacances enchanteur. Un vrai livre de vacances pourrait-on penser sauf que ce livre commence par un accident de la route qui va faire trois morts et laisser une orpheline, Clotilde, 15 ans. C'est avec son journal de 1989, en alternance avec le récit de 2016, que Michel Bussinous entraîne dans ce jeu de piste que Clotilde va suivre pour découvrir qui a assassiné sa famille. 
Un livre très bien construit où le lecteur découvre avec Clotilde tous les rouages de "l'omerta", comprend l'amour des Corses pour leur île. A lire absolument! 532 pages qu'on lit d'une traite. "

****

Trois jours et une vie, Pierre LEMAÎTRE - Ed. ALBIN MICHEL

Lemaitre

Un accident horrible va secouer le village de Beauval et la vie d'Antoine Courtin, un accident qu'il a provoqué : la mort de Rémi Desmedt, 6 ans. Ce jour-là c'est la fureur et l'injustice qui ont guidé son bras involontairement meurtrier lorsque Rémi est arrivé près de lui dans la forêt de St Eustache et qu'il l'a frappé avec ce bâton. Mais a-t-il le droit de se dénoncer, surrpimant tous les espoirs de sa mère? Non, il doit cacher le corps et vivre avec ce lourd secret.

"Durant 279 pages, Pierre Lemaître nous fait partager les angoisses, les hésitations et les peurs de ce jeune garçon puis de cet adolescent et enfin de ce jeune adulte médecin. Va-t-il échapper à la justice? Ne payera-t-il pas pour ce crime involontaire certes mais crime tout de même? Tous les choix qu'il fera dans sa vie seront faits pour échapper à ce meurtre. A-t-il fait le bon choix en cachant ce crime? Pierre Lemaître laisse au lecteur le choix de la réponse."

****

Nymphéas noirs, Michel BUSSI - Ed. POCKET

Bussi 2

Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

"Un roman bluffant dans lequel rien ne manque pour satisfaire le lecteur et le mener par le bout du nez. On y trouve, avec beaucoup de plaisir, une histoire d'amour, une sombre vengeance, une enquête policière, des explications sur l'oeuvre de Monet (puisque tout se passe à Giverny) et un Michel Bussi qui mène tout cela d'une main de maître. A la fin de ma lecture, il ne me restait plus qu'à relire les Nymphéas noirs pour comprendre et vérifier comment Bussi avait réussi à me berner. "

****

Ce que le jour doit à la nuit, Yasmina KHADRA - Ed. JULLIARD

Khadra 4

 

Algérie, dans les années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste nuit vient consumer l'espoir. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père.
Confié à un oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles. Et le bonheur s'appelle Émilie, une " princesse " que les jeunes gens se disputent. Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences, de déchirures et de trahisons, les ententes se disloquent. Femme ou pays, l'homme ne peut jamais oublier un amour d'enfance...
 

"Une belle histoire d'amour; amour-amitié entre 4 garçons d'origine différent : Simon le juif, Jean-Christophe et Fabrice les chrétiens, et Younes le musulman. Amour-Amour avec Isabelle mais surtout Emilie et Younes amours contrariées par une promesse. Amour de la famille et amour de sa patrie : l'Algérie. Une vie racontée par Younes et ses yeux nous montrent l'Algérie colonisée puis libérée. Un style poétique, une langue châtiée au service du destin de Younes. Un beau livre qui tente de nous faire comprendre le passé et le futur de l'Algérie. "

****

Eliane :

Coeur brûlé et autres romances, J.M.G. LE CLEZIO - Ed. GALLIMARD

Le clezio

En sept courts récits, Le Clézio brosse le portrait d'une galerie de personnages d'ici et d'ailleurs, de la grande ville moderne ou du désert. Avec Pervenche, Eva, Kalima, Samaweyn, il est question de la mort et de la peur de la solitude, des doux rêves de l'enfance, de l'amour de la liberté et des désillusions de la vie adulte, du désir... Tous ces personnages ont en commun une même fragilité et une même difficulté à accepter les pesanteurs d'un monde violent où il arrive que l'on tue une prostituée sous le regard indifférent des passants, que l'on vende une jeune fille contre un peu de drogue ou que les nomades bédouins soient dépossédés de leur trésor. Tous ces contes forment autant de fragments de vie, d'éclairages sur des anonymes dont l'existence simple passe souvent inaperçue.

"J'ai aimé. "

****

Une gourmandise, Muriel BARBERY - Ed. GALLIMARD

Barbery 2

C'est un vieil homme qui s'éteint, péniblement alité. Pas n'importe quel homme, mais le plus grand critique gastronomique du monde, qui est parvenu à hausser un art mineur au rang des plus prestigieux, a fait et défait des réputations. Après quelques décennies de boustifailles, d'agapes, "des flots de vin, d'alcools en tout genre, après une vie dans le beurre, la crème, la sauce, la friture, l'excès à toute heure", le vieil homme tire sa révérence, rend son tablier, sa plume. Ce n'est rien, sinon qu'in extremis "une seule chose importe" : le souvenir d'une saveur, "vérité première et ultime de toute une vie". Quelque chose qui lui échappe. Quelque chose d'originel et de merveilleux. Une saveur oubliée, nichée au fond de la mémoire. Il cherche et il ne trouve pas.

La quête de cette saveur, qui pourrait bien être une gourmandise, tout au bout de la vie, est l'occasion de retracer pour le vieil homme l'itinéraire d'une existence vouée à la gastronomie. Un itinéraire tantôt dessiné dans la complaisance ou l'humilité tardive, tantôt redessiné sans concession par les proches de ce pape de la cuisine, les uns après les autres, et toujours à la première personne. Roman à plusieurs voix donc, en une langue parfumée et savoureuse, brossant le portrait d'un homme et le bilan complexe d'une vie à la fois faite de générosité et d'égoïsme.

"J'ai adoré ce livre, émouvant, savoureux, douloureux !"

****

Une place à prendre, J.K. ROWLING - Ed. GRASSET

Rowling

Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de mœurs, tragédie teintée d’humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

"Histoire très prenante, rien à voir avec Harry Potter!"

****

J'ai vaincu l'arthrose, Laura AZENARD - Ed. THIERRY SOUCCAR

Arzard

Laura Azenard, jeune cadre énergique et sportive, ressent de terribles douleurs dans les genoux l année de ses 40 ans. Diagnostic : arthrose grave. « Il n y a rien à faire », lui disent les médecins, sinon renoncer à sa vie d avant et prendre des médicaments contre la douleur pour le restant de ses jours.

« Alors j ai décidé de me battre », dit-elle.
Seule, elle se documente sur les solutions aussi bien conventionnelles qu alternatives contre l arthrose. Et décide de toutes les tester !
Pendant un an, elle va essayer pas moins de 20 approches thérapeutiques : kiné, semelles, injections, compléments alimentaires, ventouses, jeûne, médecine indienne, gym, magnétisme, ostéopathie, phytothérapie, changements alimentaires... C est ce banc d essai inédit, grandeur nature, qu elle livre ici avec humour et allant, agrémenté de son jugement et de ses conseils.

Pour chaque approche, vous saurez les bénéfices qu elle en a tirés, ce qu en dit la science et comment la mettre en pratique concrètement (adresses, coût, suivi au quotidien...).

"J'ai beaucoup aimé!"

****

Elisabeth :

Les Héritiers de la mine, Jocelyne SAUCIER - Ed. DENOËL

Saucier 1

Ils sont 21. 21 enfants. Une tribu ! Tous frères et soeurs. Ce sont les cardinal et ils règnent dans cette ville fantôme abandonnée par les industries minières. Lorsque le petit dernier naissait, les plus grands étaient déjà partis. Une fête va les réunir pour la première fois; le père, figure emblématique et particulière, va recevoir la médaille de prospecteur émérite. C'est un prospecteur génial, c'est lui qui a découvert le filon de zinc à l'origine de la ville. C'est un passionné qui n'a jamais été assez habile pour devenir riche. La mère, une madone, ne veille sur sa nichée que la nuit où tel un fantôme bienveillant, elle fait le tour de chacun de ses enfants; le jour elle est perdue dans sa cuisine. C'est la soeur aînée, dite la pucelle qui dort avec les nouveaux-nés, fait la lessive et dirige le reste. Tous ont un surnom : Géronimo, Et Torro, la Tommy, le Fion, Tintin...et puis il y a eu le drame, que chaun s'efforce de cacher pour protéger ke tout; mais tous seront blessés par ce silence maudit. 

"J'ai beaucoup aimé, Jocelyne Saucier dépeint avec justesse la complexité du lien familial, la richesse et le poids de toute la famille dans la construction de l'individu. "

****

Poisson d'or, J.M.G. LE CLEZIO - Ed. GALLIMARD

Jmg

Elle s'appellera Laïla, puis Marina; son vrai nom elle ne le connaît pas; elle apprendra plus tard qu'elle fait partie de la tribu des Hilal, et qu'elle a été enlevée, violéee et vendue par vengeance. Sa route, elle la fera et la suivra courageusement, librement. Elle sera pourtant partout une étrangère, et cela sera une blessure de plus. A chaque nouveau départ l'espoir renaît. Les rencontres, les deuils s'ils la marquent ne la détruisent pas, elle restera insaisissable poisson d'or. 

"Un très beau livre sur l'immigration, sa déchirure..."

****

La douceur du miel, Silvia BARON SUPERVIELLE - Ed. GALLIMARD

Supervieille

Olivia est la fille de Stella. Stella vit un peu hors du temps en Bretagne, dans une maison en bord de mer à trois kilomètres du village. Elle coud, racommode pour les gens du village et les lentours, elle aime ça. Sa fille élevée dans la solitude, peint. Stella et Loïc ont passé une soirée ensemble, et ils ne se sont plus revus, et plus oubliés. Olivia naîtra de ce soir. Stella n'est plus allée au village et Loïc, par désespoir, un beau jour est parti. Au bout de sa quête, qui l'amène en Espagne sur les traces de sa grand-mère, il apprendra qu'il a une fille de Stella. De joie intense, il se suicidera. Sa mort libèrera la femme et l'enfant. 
"Il est délivré, maman...et nous aussi. Nous pourrons penser à lui comme s'il était avec nous."
Elles vont alors redécouvrir leur maison, la mer, leur passion; pour l'une toujours la peinture, mais elle pourra enfin peindre des visages, et pour l'autre toujours avec des aiguilles, mais elle créera des tapisseries. 

"C'est un beau livre, dans une ambiance particulière. "

****

 Jacqueline :

Les Carillons du bonheur, Luanne RICE - Ed. FRANCE LOISIRS

Rice

 

Noël, pour beaucoup, c'est le parfum du sapin, les lumières qui scintillent, la joie et la présence de ceux qu'on aime.

Pour d'autres, cette période est synonyme de nostalgie et de solitude. L'absence de ceux qui ne sont plus là s'y fait douloureusement sentir.

Ainsi, Noël rappelle à Catherine la mort de son mari, trois ans auparavant. Pour Christopher, ce veuf qui vend des sapins dans les rues de Manhattan, la vie n'a plus le même sens depuis que son fils s'est enfui à la suite d'une dispute.

Pourtant, cette année, lorsque le destin rapproche ces deux coeurs solitaires, les carillons du bonheur semblent disposés à rejouer leur mélodie.
Ne dit-on pas que l'amour sonne toujours deux fois ?

"Roman qui se laisse lire surtout par les âmes romantiques et nostalgiques des valeurs d'antan."

****

Annie-France :

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper LEE - Ed. GRASSET

Lee

Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier ? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court storyaméricaine et du roman initiatique.

"Un roman plein de tendresse, d'humour et de mélancolie; ce livre est très plaisant."

****

Véronique :

Léon l'africain, Amin MAALOUF - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Maalouf 2

Cette autobiographie imaginaire part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, de retour d'un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, et offert en cadeau à Léon X. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain. Sa vie, que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d'où il a dû fuir l'Inquisition, en Egypte lors de sa conquête par les Ottomans, en Afrique noire à l'apogée de l'empire de l'Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu'au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe, on pouvait difficilement trouver personnage dont la vie corresponde davantage à l'époque étonnante que fut le XVIe siècle.

"Quelle vie tumultueuse ! C'est drôlement intéressant de voir l'Histoire par ses yeux. C'est un homme à la fois d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe. Vraiment passionnant !"

****

L'Ami Fritz, ERCKMANN-CHATRIAN - Ed. DISTRIBOOKS

Fritz

"Bien sûr c'est une belle histoire alsacienne que Emile ERCKMANN et Alexandre CHATRIAN nous racontent là : tout est positif et "correct" (aucune dispute et la sexualité n'existe pas) mais j'ai trouvé très agréable à lire : ça met en joie. Si vous âtes un peu déprimé, je vous recommande ce livre, il vous metra du baume au coeur ! Un livre sur l'amitié, sur le plaisir de partager, sur le bien manger alsacien...et l'amour tendre. Fritz est un célibataire très heureux de l'être. Avec ses amis, il profite de la vie. Ils s'amusent, plaisantent, rigolent. Fritz jure que jamais il ne se mariera...Ce qui est charmant, c'est tout ce petit monde villageois où tous s'entendent très bien : protestants, catholiques, juifs, tziganes de passage. Une vie typiquement alsacienne et pourtant il est question de la "vieille Allemagne", on est en Allemagne. Je ne comprenais pas. Ce livre a été écrit en 1864. Wikipédia a éclairé ma lanterne. Où se passe l'histoire? Entre Landau et la frontière, zone qui a été rattachée au Palatinat en 1815...J'ignore pourquoi les deux auteurs lorrains d'origine ont placé cette histoire à cet endroit. C'est un livre joyeux, plaisant."

****

Une saison blanche et sèche, André BRINK - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Brink

Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité.

"Roman très intéressant...j'ai beaucoup aimé."

****

 

Cercle de lecture du mardi 5 juillet 2016 

 

 

Anne-Rose :

Elle et lui, Marc LEVY - Ed. LAFFONT

Levy 2

Elle est actrice. Lui, écrivain. 
Elle s'appelle Mia. Lui, Paul.
Elle est anglaise. Lui, américain. 
Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais.
Elle a beaucoup de succès. Lui, pas vraiment. 
Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas.
Elle se sent seule. Lui aussi. 
Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses.
Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

"Pour les fans de Marc Levy..."

****

Eliane :

L'élégance du hérisson, Muriel BARBERY - Ed. FOLIO

Barbery

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. 

Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence asulte. Comment est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai."

"Un très beau livre, que j'ai beaucoup aimé, une histoire magique, merveilleuse !"

****

Christine :

Déviances, Steve ROSA - Ed. SERPENOISE

Rosa

La Juge Barbara Adam, le capitaine Pierre Alexandre DE CHANAY (aristocrate fauché) ainsi que la lieutenant Véronica DEBRITO de la police scientifique, vont devoir élucider un quintuple homicide qui s'est produit dans la banlieue chic sur les hauteurs de Nancy, dans le quartier résidentiel Le Clos des Lilas. L'affaire est compliquée, l'arme du crime a été retrouvée dans la buanderie, il n'y a pas d'empreintes, et en plus rien n'a été volé dans le beau pavillon de la famille Berg. Pas de mobile pour expliquer ce massacre, cette horreur ! Mais qui en voulait à ce point à cette famille pour tuer tous ses membres (le père, la mère, la fille, le fils et Jordan le bébé) ?

"Aucune piste n'a été laissée au hasard. Mais quand Barbara croît enfin tenir le coupable, il lui manque des preuves !... Rebondissements, mensonges, secrets, tout y est ! A force de patience, la fine équipe va enfin découvrir la vérité, mais quelle vérité ! J'ai bien aimé parce que jusqu'à la fin, l'auteur brouille les pistes ."

****

 

Elisabeth :

L'art de la joie, Goliarda SAPIENZA - Ed. LE TRIPODE

Sapienza

Modesta naît en Sicile le 1er janvier 1900, dans un monde fruste et rapidement englouti. Pauvre, elle s'endurcit grâce à la lecture et aux études. Elle mène une vie mouvementée dans l'Italie de Mussolini, lutte contre le fascisme, la religion et le poids des traditions avant de trouver le bonheur dans les bras de Marco.

"Un roman très dur..."

****

Annie-France :

Patients, Grand Corps Malade (Fabien MARSAUD) - Ed. POINTS

Grand corps malade

A tout juste 20 ans, alors qu'il chahute avec des amis, Fabien heurte le fond d'une piscine. Les médecins diagnostiquent une probable paralysie à vie. Dans le style poétique, drôle et incisif qu'on Lui connaît, Grand Corps Malade relate les péripéties vécues avec ses colocataires d'infortune dans un centre de rééducation. Jonglant entre émotion et dérision, ce récit est aussi celui d'une renaissance.

"Livre à la fois touchant et drôle, qui se lit d'une traite. Incursion dans un monde que nous avons la chance de ne pas connaître pour la plupart, celui des personnes souvent jeunes, qui ont perdu toute autonomie physique et souvent tout espoir. "

****

Je te vois reine des quatre parties du monde, Alexandra LAPIERRE - Ed. FLAMMARION

Lapierre

Comme Christophe Colomb, Dona Isabel Barreto rêva de repousser les limites des mondes connus. Admirée, haïe aussi, elle devint, au temps des conquistadors, la première et la seule femme amirale de la flotte espagnole. En 1595, elle part de Lima avec quatre galions en quête du cinquième continent : l'Australie. Elle traverse le Pacifique, couvrant près de la moitié du globe sur une route maritime inexplorée. Au fil de ses découvertes, elle va devoir affronter la violence et la mort. Elle aimera follement deux hommes qui partageront son ambition. 

"Roman qui n 'est pas forcément d'un abord facile (basé sur des retours en arrière notamment, avec un style soutenu mais assez grandiloquent), mais qui éclaire bien sur les conditions de vie dans les galions, les ambitions de nos ancêtres et leur approche conquérante peu humanistes sur les terres qu'ils découvraient. Les deux histoires d'amour de l'héroîne (qui a bel et bien existé !) rend finalement le tout plutôt très plaisant. "

****

Véronique :

La Ballade de Lila K., Blandine Le CALLET - Ed. STOCK

Le callet

Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l'ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l'a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d'un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n'ont plus droit de cité…

"Une belle histoire sensible, vibrante sur le thème de la liberté. Quête initiatique; j'ai vraiment adoré !"

****

La vie devant soi, Roman GARY (Emile AJAR) - Ed. BELIN

Gary

La langue d'abord. Une langue libre, inventive, enfantine-ado qui semble écrite sans contrainte. C'est donc un ado qui parle et quelle liberté de ton ! Un livre décomplexé, dépourvu de préjugés...Pas politiquement correct. On est dans le Belleville coloré des années 70. Momo, petit arabe de 10 ans (14 en réalité) est élevé par Madame Rose, une vieille femme juive, ancienne prostituée, qui recueille des enfants de prostituées. Ces deux-là sont tout l'un pour l'autre. 

"A lire absolument! C'est un roman sur la fin de vie (celle de Madame Rosa), un grand plaidoyer pour l'euthanasie. "

****

Léon l'Africain, Amin MAALOUF - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Maalouf 1

Cette autobiographie imaginaire part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, de retour d'un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, et offert en cadeau à Léon X. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain. Sa vie, que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d'où il a dû fuir l'Inquisition, en Egypte lors de sa conquête par les Ottomans, en Afrique noire à l'apogée de l'empire de l'Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu'au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe, on pouvait difficilement trouver personnage dont la vie corresponde davantage à l'époque étonnante que fut le XVIe siècle.

"Un livre passionnant !"

****

Marie-Josée :

Une amie prodigieuse, Elena FERRANTE - Ed. FOLIO

Ferrante

«Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.» Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

"J'ai été touchée par la lecture de ce livre, très belle écriture !"

****

La puissance des vaincus, Wally LAMB - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Lamb

 

Octobre 1990, Three Rivers (Connecticut). Thomas Birdsey entre dans la bibliothèque municipale et, pour protester contre l'intervention militaire au Koweit, se tranche la main. Il est interné et, pour tenter de le sauver, son jumeau, Dominick, accepte de fouiller dans leur passé d'enfants illégitimes et maltraités, et de relire l'histoire familiale... C'est là, dans les douloureux secrets d'autrefois, qu’il trouvera des réponses à la folie de son frère et exorcisera ses propres démons...

"Un livre très fort. J'ai beaucoup aimé !"

****

 

 

Cercle de lecture du mardi 17 mai 2016

Bernadette : 

A Mélie, sans Mélo, Barbara CONSTANTINE - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Constantine 1

Mélie, 72 ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer chez elle toutes les vacances d'été. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé. Elle verra ça plus tard, La priorité, c'est sa Clarinette chérie. Mélie, le mélo, c'est pas son truc. Elle va passer l'été (le dernier ?) à fabriquer des souvenirs à Clara.

"Super! J'ai beaucoup aimé!"

****

Accès direct à la plage, Jean-Philippe BLONDEL - Ed. POCKET

Blondel 1

D'année en année, on reloue le même endroit, au bord de la mer. Les voisins ? On les entend, les regarde, les désire, les déteste... Leurs noms ? Leurs visages ? Qui s'en souvient ? Et pourtant...
L'enfant rêvant du Club Mickey, la séductrice en minijupe, l'Allemande de l'Est un peu paumée, le vieil homme qui n'avait jamais vu la mer... Tous ont en commun la même histoire de destin chahuté, tortueux, livré au hasard d'un soir d'été.
Dans le chassé-croisé des vacanciers, la vie fait son office, au gré des grandes marées.

"J'ai aimé, assez surprenant, pas habituel, très intéressant!"

****

La Terre qui penche, Carole MARTINEZ - Ed. GALLIMARD

Martinez 2

Blanche est morte en 1361 à l'âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort ! La vieille âme qu'elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu'elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent. L'enfance se raconte au présent et la vieillesse s'émerveille, s'étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l'y attend. Veut-on l'offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais ? Par la force d'une écriture cruelle, sensuelle et poétique à la fois, Carole Martinez laisse Blanche tisser les orties de son enfance et recoudre son destin. 

"J'ai beaucoup aimé. On se laisse complètement entraîer par les histoires de sorcellerie. Quelques pages poétiques,

mais parfois assez dures!"

****

Marguerite : 

Le coeur glacé, Almudena GRANDES - Ed. J.C. LATTES

Grandes 1

Grande fresque de l'Espagne du XXe siècle, marquée par les blessures de la guerre civile, Le Cœur glacé a connu un succès retentissant et a reçu plusieurs prix dont celui de la prestigieuse Fondation Lara. Également désigné par les libraires comme la meilleure lecture de l'année 2007, Le Cœur glacé est un roman tragique et lyrique qui raconte l'âme passionnée de ce pays.

"C'est un roman profond et passionnant. J'ai beaucoup aimé!"

****

Christine :

Vint un chevalier, Jude DEVERAUX - Ed. FRANCE LOISIRS

Deveraux

Depuis des mois, Marian Montgomery rêvait de ce voyage en Angleterre. Cette fois, Robert va lui demander de l'épouser, elle en est certaine... Et quoi de plus propice à une demande en mariage qu'un séjour en amoureux dans des lieux empreints d'histoire ? Malheureusement, de déceptions en querelles, la romance tourne à l'aigre, si bien que Robert abandonne Marian près d'une petite église datant du XVIe siècle. Décidément, ce mufle est loin d'être le preux chevalier qu'elle attendait ! C'est alors que se matérialise l'homme le plus séduisant et le plus incroyable qui soit : Nicolas Stafford, comte de Thornwyck, injustement condamné à mort en... 1564 !

"J'ai tout lu d'une traite. J'ai adoré!!"

****

Annie-France :

Un goût de cannelle et d'espoir, Sarah MacCoy - Ed. POCKET

Mac coy

Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l'armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d'insouciance. Jusqu'à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps... 
Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d'une pâtisserie allemande, celle d'Elsie... Et le reportage qu'elle prépare n'est rien en comparaison de la leçon de vie qu'elle s'apprête à recevoir. 

"J'ai beaucoup aimé. "

****

 

 

 

 

 

Cercle de lecture du mardi 15 mars 2016

 

Bernadette :

Le secret du mari, Liane MORIARTY - Ed. ALBIN MICHEL

Moriarty

Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur une enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n'ouvrir qu'après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l'ouvre et le temps s'arrête... À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.

"Un livre bien écrit qui laisse le lecteur aussi indécis que Cécilia devant cette lettre, aussi impatient qu'elle de savoir ce qu'elle contient et aussi horrifié par le drame qu'elle engendre. Et pourtant ce n'est que dans l'épilogue que le lecteur aura la réponse à toutes ces questions. A lire pour passer un bon moment de lecture et pour réfléchir sur le destin et la "morale" de la société."

****

Un Rossignol sans jardin, Ruth RENDELL - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Rendell

 

La petite communauté de Kingsmarkham est en émoi on a tué Sarah Hussain, la révérende. Certes, cette femme d'origine indienne, récemment convertie et mère d'une enfant de père inconnu, n'attirait pas que des louanges sur sa personne. De là à l'étrangler dans son presbytère... Cela ne ressemble pas aux moeurs paisibles de la communauté. L'inspecteur Burden demande l'aide de son prédécesseur et ami, Reginald Wexford, pour résoudre cette délicate enquête. Fasciné par le mystère qui entoure à la fois la mort de Sarah et sa vie, Reginald sort de sa retraite pour partir sur les traces de ce «rossignol sans jardin».

"Je n'ai pas réussi à participer à cette enquête. Ce livre ne m'a toujours pas fait apprécier Rendell. L'intrigue traîne en longueur, le détective en retraite semble plus se promener qu'enquêter."

****

Le charme discret de l'intestin, Giulia ENDERS - Ed. ACTES SUD

Intestin 2

Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau...et si tout se jouait dans l'intestin? 
Au fil des pages, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, plaide avec humour pour cet organe qu'o na tendace à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guider au sein de notre système digestif, elle présente, toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du "deuxième cerveau" pour notre bien-être. C'est avec des arguments scientifiques qu'elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu'à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d'une digestion réussie.

 "Un livre de vulgarisation scientifique qui atteint son but grâce à l'humour et aux connaissances solides de son auteur. A lire pour apprendre tout ce que la médecine ne vous dit pas sur les bactéries intestinales et le travail difficle de cet organe."

****

D'après une histoire vraie, Delphine de VIGAN - Ed. LATTES

Vigan 1

Delphine de Vigan vient de terminer un livre autobiographique "Rien ne s'oppose à la nuit" qui la laisse "vidée". Elle ne peut plus écrire. Elle rencontre alors L qui peu à peu va s'immiscer dans sa vie jusqu'à prendre sa place. Qui est L? D'où vient-elle? 
Le lecteur pourra choisir sa réponse : un être réel mais "volatile" sans passé, sans futur? Un double de Delphine totalement imaginaire? 
Avec ce livre Delphine de Vigan pose de multiples questions sur l'écriture, sur les goûts du lectorat actuel, sur le mélange fiction et réalité dans les livres, sur le "vrai" mensonge" et le "mentir vrai". 

"C'est un livre troublant que j'ai interrompou trois fois dont la fin est surprenante. Le personnage de L inquiète et intrigue le lecteur qui a du mal à choisir entre "histoire vraie" ou "totale fiction". C'est un livre très original , au style littéraire. Une question demeure : Delphine de Vigan a-t-elle mené le lecteur en bâteau ou a-t-elle vécu cette étrange histoire? Chacun aura sa réponse personnelle!"

****

Nicole :

Marie Blanche, Jim FERGUS - Ed. POCKET

Fergus

Lake Forest, Illinois. À 96 ans, la vieille dame à laquelle Jim Fergus rend visite a l'air bien inoffensive... Renée De Fontarce McCormick, sa grand-mère, est pourtant une femme de tête, au caractère entier, qui a connu un destin hors du commun.
De son aristocratique France natale aux rives du Nouveau Monde en passant par les sables d'Égypte, Jim Fergus retrace son parcours et voit petit à petit apparaître le visage de sa propre mère, Marie-Blanche.
Pour essayer de comprendre. Pour, peut-être, renouer avec les femmes de sa vie.

"Histoire vraie, bien romancée, très agréable à lire quand on fait l'effort de bien se situer dans le temps. L'auteur nous y aide par ses têtes de chapîtres. J'ai beaucoup aimé. "

****

Pas pleurer, Lydie SALVAYRE - Ed. SEUIL (PRIX GONCOURT 2014)

Salvayre

 

"Encore une adulte d'aujourd'hui qui se penche sur la vie de ses parents. Alors que sa mère est frappée d'Alzheimer, l'auteur l'écoute lui parler de ses 15 ans, année où elle découvrele monde, sortie de son village pauvre d'Espagne. On voit alors en parallèle deux visions de la guerre d'Espagne en cette année 1936 : celle de Georges Bernanos, écrivain catholique, que l'auteur consulte dans son roman "Les grands cimetières sous la lune" et celle de cette adolescente au milieu des siens : son père, paysan, travailleur de la terre, qui pense que rien ne peut changer, son frère militant, qui, lui, veut un monde meilleur, la famille du châtelain, catholique traditionnelle, qui a aussi ses secrets. Une toute petite partie de la guerre civile qui a fait fuir des milliers d'Espagnol et qui a mis Franco au pouvoir. A lire !"

****

La Terre qui penche, Carole MARTINEZ - Ed. GALLIMARD

Martinez 1

Blanche est morte en 1361 à l'âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort ! La vieille âme qu'elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu'elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent. L'enfance se raconte au présent et la vieillesse s'émerveille, s'étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l'y attend. Veut-on l'offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais ?

"J'ai beaucoup aimé ce roman où la narratrice fait alterner  les réflexions de la fillette avec celles de son âme qui explique les faits comme une adulte. Beaucoup de poésie, on quitte parfois la réalité pour le rêve, pour les fées, pour les sorcières...Se laisse emporter par la rêverie." 

****

Accès direct à la plage, Jean-Philippe BLONDEL - Ed. POCKET

Blondel

D'année en année, on reloue le même endroit, au bord de la mer. Les voisins ? On les entend, les regarde, les désire, les déteste... Leurs noms ? Leurs visages ? Qui s'en souvient ? Et pourtant... L'enfant rêvant du Club Mickey, la séductrice en minijupe, l'Allemande de l'Est un peu paumée, le vieil homme qui n'avait jamais vu la mer... Tous ont en commun la même histoire de destin chahuté, tortueux, livré au hasard d'un soir d'été. Dans le chassé-croisé des vacanciers, la vie fait son office, au gré des grandes marées.

"Se lit bien. Un gentil passe-temps. "

****

A Mélie sans mélo, Barbara CONSTANTINE - Ed. POCHE CALMANN-LEVY

Constantine

Mélie, 72 ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer chez elle toutes les vacances d'été. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé. Elle verra ça plus tard, La priorité, c'est sa Clarinette chérie. Mélie, le mélo, c'est pas son truc. Elle va passer l'été (le dernier ?) à fabriquer des souvenirs à Clara.

"Une fillette curieuse, un parrain fantasque, bref des personnages attachants pour passer un bon moment de lecture. "

****

Annie-France :

Allons voir plus loin, veux-tu? , Anny DUPEREY - Ed. SEUIL

Duperey 1

Deux femmes, deux hommes qui n’ont aucun lien entre eux, sinon de brèves rencontres de hasard. Christine, la cinquantaine, s’est arrangée une vie aisée et tranquille. Dans sa maison du Berry, elle est tout à coup frappée au coeur par le néant de son existence. Jean est un paysan qui s’abrutit de travail, frémissant d’une sensibilité que lui-même ne comprend pas. Solange, une employée de la SNCF, va découvrir lors d’un voyage organisé une étrange clocharde qui la bouleversera. C’est aussi en voyage, en Hongrie, que Luc, conduit à une résignation désespérée par une femme destructrice, trouvera le courage de réagir. Leurs destins se croiseront alors que chacun croyait être arrivé au bout de sa route. Le bonheur viendra à eux, inattendu et pourtant inscrit dans leur histoire. On n’oublie plus les scènes émouvantes, cocasses, violentes, subtiles, au cours desquelles ces personnages singuliers se révèlent à eux mêmes et à nous.

"On ne peut quitter que difficilement les personnages d'Anny Duperey. C'est le genre de livre qui donne au cercle de lecture toute sa dimension, celle de mettre entre nos mains, des livres-pépites qu'on n'aurait jamais tenues sans cela. "

****

Véronique :

Le liseur du 6h27, Jean-Paul DIDIERLAURENT - Ed. FOLIO

Didier

«Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ca nous fait drôlement du bien. Ca va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.» Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l'amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie. Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d'humanité.

"Le genre Amélie Poulain...j'en pense que c'est un roman qui n'est pas abouti!"

****

Anna Karénine, LéonTOLSTOÏ - Ed. POCKET

Tolstoi

En gare de Moscou, deux jeunes gens s'aiment au premier regard. Femme d'un haut fonctionnaire, ornement de la société tsariste de son temps, Anna Karénine éblouit le frivole comte Wronsky par sa grâce, son élégance et sa gaieté. À ce bonheur, à cette passion réciproque porteuse de scandale et de destruction, ils ne résistent pas longtemps. En écho à cette tragédie programmée, on entend toute l'âme d'un peuple et les premiers craquements de l'Empire russe en train de se lézarder. 

"Du bonheur et de la tragédie. Mais une bonne tranche de bonne humeur dans ce roman et c'est bien agréable. La fin est...magique. Magnifique. Ca finit en apothéose, avec élargissement philosophique. Une fin qui fait du bien. Apasante. Sublime. "

****

Le chapeau de Mittérand, Antoine LAURAIN - Ed. 84

Laurain 3

Daniel Mercier dîne seul dans une fameuse brasserie parisienne quand - il n'en croit pas ses yeux - un illustre convive s'installe à la table voisine : François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que Daniel décide de s'approprier en souvenir. Tel un talisman, le feutre noir ne tarde pas à transformer sa vie. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême ? Hélas, il perd à son tour le précieux couvre-chef qui poursuit de tête en tête sa promenade savoureuse, bouleversant le destin de personnages pittoresques et brossant, sous la forme d'une fable, un tableau de la France des années quatre-vingt.

"J'ai beaucoup aimé ce roman ! Bien écrit, bien raconté ! "

****

Béatrice :

Soeurs de miséricorde, Colombe SCHNECK - Ed. STOCK

Schneck

"Elle n'a pas le choix, elle doit partir. A Santa Cruz, tout est fermé, plus rien ne circule, l'argent, les gens, même les fruits pourrissent sur les arbres. Les femmes partent les unes après les autres, de plus en plus loin. Comment trouver du travail, un logement, quand on ne connaît personne ? Ni la langue, ni les rues, ni ce qu'on mange, ni les règles ?" Née en Bolivie dans une famille indigène, Azul a grandi dans un paradis où les fruits, les fleurs, les couleurs, les goûts prospéraient. Immigrée économique, laissant mari et enfants, langue et robes indiennes, rites et prières, elle va découvrir l'Europe et ses riches propriétaires. Comment montrer à ses patronnes ce que leurs yeux ne voient pas du monde ? Comment conserver la bonté reçue dans l'enfance ?

"C'est pas mal...une biographie..."

****

Elisabeth :

Un jour, Maurice GENEVOIX - Ed. FAMOT

Genevoix

"Un moment divin, une écriture, un art! J'ai beaucoup aimé ! "

****

Jacqueline : 

L'Elixir d'amour, Eric-Emmanuel SCHMITT - Ed. ALBIN MICHEL

Schmitt 1

L'amour relève-t-il d'un processus chimique ou d'un miracle spirituel ? Existe-t-il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l'élixir qui jadis unit Tristan et Iseult ? Est-on, au contraire, totalement libre d'aimer ? Anciens amants, Adam et Louise vivent désormais à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, lui à Paris, elle à Montréal. Ils entament une correspondance, où ils évoquent les blessures du passé et leurs nouvelles aventures, puis se lancent un défi : provoquer l'amour. Mais ce jeu ne cache-t-il pas un piège ? En fin observateur des caprices du coeur, Eric-Emmanuel Schmitt explore le mystère des attirances et des sentiments.

"On sent bien E.-E. Schmitt pertinent qui explore à fond le mystère des attirances et des sentiments qui peuvent être totalement différent...se laisse lire ! "

****

 

Cercle de lecture du mardi 19 janvier 2016

Véronique :

2084 : la fin du monde, Boualem SANSAL - Ed. GALLIMARD

2084

L'Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, «délégué» de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l'amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l'existence d'un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion. Boualem Sansal s'est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d'un récit débridé, plein d'innocence goguenarde, d'inventions cocasses ou inquiétantes, il s'inscrit dans la filiation d'Orwell pour brocarder les dérives et l'hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties.

"M'a fait pensé au livre d'Orwel "1984" auquel il fait référence. Il parle de système totalitaire, du conditionnement du public, d'un état unique...Le roman ne commence à être intéressant qu'à plus de la moitié du livre quand ça s'accélère du point de vue de l'intrigue. ceci étant dit, par moment, c'est vraiment bien. Un fable philosophique sur le mode catastrophique."

****

La Fortune des Rougon, Emile ZOLA - Ed. LIVRE DE POCHE

Zola

Dans la petite ville provençale de Plassans, au lendemain du coup d'État d'où va naître le Second Empire, deuxadolescents, Miette et Silvère, se mêlent aux insurgés. Leur histoire d'amour comme le soulèvement des républicains traversent le roman, mais au-delà d'eux, c'est aussi la naissance d'une famille qui se trouve évoquée : les Rougon en même temps que les Macquart dont la double lignée, légitime et bâtarde, descend de la grand-mère de Silvère, Tante Dide. Et entre Pierre Rougon et son demi-frère Antoine Macquart, la lutte rapidement va s'ouvrir. Premier roman de la longue série des Rougon-Macquart, La Fortune des Rougon que Zola fait paraître en 1871 est bien le roman des origines. Au moment où s'installe le régime impérial que l'écrivain pourfend, c'est ici que commence la patiente conquête du pouvoir et de l'argent, une lente ascension familiale qui doit faire oublier les commencements sordides, dans la misère et dans le crime. " Votre comédie est tragique ", écrit Hugo juste après avoir lu le livre : " Vous avez le dessin ferme, la couleur franche, le relief, la vérité, la vie. Continuez ces études profondes. "

"J'ai beaucoup aimé, ça fait du bien de relire du Zola !"

****

La grande île, Christian SIGNOL - Ed. LE LIVRE DE POCHE

Signol 1

 

" C'était avant que la vie nous emporte, avant que je comprenne vraiment ce qui se passait là, dans le secret des arbres, le murmure de l'eau, le parfum des herbes et cette lumineuse enfance qui me faisait tellement battre le cœur. " Une île sur la Dordogne. Un monde aquatique, poétique et mystérieux, propice aux rêves, un refuge. C'est là que vivent Bastien et sa famille. L'eau et la rivière sont leur univers, un paradis qui les fait vivre et les enchante, jour après jour. Mais si la guerre ne parvient pas à en briser l'harmonie, tout se dissout pourtant peu à peu, sauf le souvenir du bonheur, de l'enfance éternelle. Une histoire universelle qui évoque le Giono du Chant du monde. Jamais Christian Signol n'avait suggéré avec autant de sensibilité et de nostalgie la fuite du temps, le passage à l'âge adulte et la splendeur de la nature.

"J'ai beaucoup aimé ! C'est un beau livre...le bonheur, la nature, la psychologie..."

****

Béatrice :

Livre audio :

Les heures souterraines, Delphine de VIGAN - Ed. AUDIOLIB

Souterraines

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Elle est veuve et avait repris goût à la vie grâce à son travail. Jusqu?au jour où elle est, sans raison ni explication « placardisée », harcelée, niée Devenue inutile, elle laisse couler ces heures vides de sens. Lui, médecin urgentiste, est usé par sa confrontation quotidienne avec l?inépuisable détresse urbaine. Dans la ville indifférente, deux détresses parallèles. En géométrie, on le sait, les parallèles ne se rejoignent jamais. Mais dans un roman ?Un roman magnifique sur les violences invisibles de notre monde, servi par la sensibilité sans emphase de Marianne Epin. Prix du Roman d'Entreprise 2009

"J'ai vraiment beaucoup aimé à tel point que je vais le lire...!"

****

Livre audio :

Le bal, Irène NEMIROVSKI - Ed. AUDIOLIB

Nemirovski

Récemment passés de la gêne à l’opulence, M. et Mme Kampf décident de donner un bal. Leur fille Antoinette, qui vient d’avoir quatorze ans, rêverait d’y assister. Mais Mme Kampf, peu soucieuse de présenter à ses admirateurs une fille déjà si grande, oppose un refus formel. Antoinette ne préméditera pas sa vengeance : elle l’accomplira d’un geste, dans un état second… Elle sera terrible. Par la cruauté et la drôlerie, par le courant de tendresse étouffé qui traverse ce petit livre étincelant, Le Bal est un des très rares chefs-d’œuvre consacrés à la description des tourments de l’enfance.

"J'ai beaucoup aimé cette histoire."

****

Livre audio :

Les contes de bons conseils, Henri GOUGAUD - Ed. AUDIOLIB

 

Gougaud

Les contes ont pour berceau la nuit des temps. Combien de siècles, de pestes, de révolutions, de montagnes et de mers ont traversé avant de nous parvenir ? Les contes sont dans l'âme humaine comme dans leur maison. Ils ont vécu assez longtemps dans l'intimité des êtres pour tout savoir de nos soucis, de nos rêves, de nos désirs. Ils savent ce que vous ignorez...Ecoutez ces voix venues du fond des âges. Vous êtes en bonne compagnie.

"Ce sont des contes! J'ai beaucoup aimé."

****

Eliane :

Un homme dangereux, Emilie FRECHE - Ed. STOCK

Freche 2

« Pourquoi est-on toujours attiré par les histoires qui ne sont pas faites pour nous ? »
 

"C'est l'histoire d'un couple sans histoire (mais plus rien entre eux)...et puis un jour, elle a un amant et elle tombe sous son emprise (dégradation, humiliation, acharnement verbal, harcèlement moral...). Elle est d'origine juive et il l'avilie ...Relation obscène de bourreau à victime. Il y a une ralation de couple avilisant et il y a une partie antisémite. Ce livre a donné place à un grand débat très intéressant!!"

****

Elisabeth :

Le Pigeon, Patrick SÜSKIND - Ed. FAYARD

Suskind

Lorsque lui arriva cette histoire de pigeon qui, du jour au lendemain, bouleversa son existence, Jonathan Noël avait déjà dépassé la cinquantaine, il avait derrière lui une période d'une bonne vingtaine d'années qui n'avait pas été marquée par le moindre événement, et jamais il n'aurait escompté que pût encore lui arriver rien de notable, sauf de mourir un jour.Et cela lui convenait tout à fait. Car il n'aimait pas les événements, et il avait une véritable horreur de ceux qui ébranlaient son équilibre intérieur et chamboulaient l'ordonnance de sa vie.

"J'ai beaucoup aimé. Avec minutie, l'auteur nous entraîne dans les méandres de la pensée et des émotions de Jonathan, et dévoile, dissèque toutes nos peurs. Bien dissimulé au fond de nous, nous sommes Jonathan Noël. "

****

Salut et liberté suivi de La nuit des brutes, Fred VARGAS - Ed. FLEUVE NOIR

Vargas

Etranges, ces lettres anonymes que reçoit Adamsberg. Et tout aussi singulière, l'assiduité dont fait preuve le vieux Vasco à siéger sur ce banc juste en face du commissariat ! L'importun vieillard aux poches remplies d'objets insolites et au portemanteau incongru attise l'exaspération du lieutenant Danglard. Mais, pour le commissaire Adamsberg, dont le flair nonchalant confine au génie, l'affaire n'est pas si anodine. Fred Vargas signe ici deux nouvelles policières où l'on retrouve avec plaisir les personnages décalés, les rencontres déroutantes et le ton si subtilement décontracté qui ont fait son succès.

"Si je devais présenter un livre sur la période de Noël, ce serait "La nuit des brutes". Ca n'est pas la nuit de Noël telle que nous la voudrions toujours, semblable à nos souvenirs d'enfance, mais celle des douleurs, des solitudes, des rancoeurs qui amènent parfois pour les plus meurtris, ou les plus fous, la mort. Noël, la nuit des brutes, c'est ce que se dit le commissaire Adamsberg, de garde ce 24 décembre. J'ai beaucoup aimé !"

****

L'oeil du perroquet, Brigitte Le VARLET - Ed. ALBIN MICHEL

Varlet

Jean Malabrègue revient dans le Périgord noir natal, après trente ans d'Asie. C'est dans sa propriété de Fontarabie qu'il vit seul; sa beauté, son mètre quatre vingt dix, son allure racée, intéressent. Lui ne s'intéresse pas. Un jour de pluie, il est éclaboussé par une jeune cycliste, une enfant, une jeune renarde, au visage rond, à la peau ambrée délicate, à la silhouette menue. Il a le goût des femmes très jeunes. Celle-ci l'est un peu trop. Il attendra. Il ne veut pas qu'elle lui échappe. Elle le regarde, le cherche. Il utilise tous les moyens pour l'approcher, l'apprivoiser; il ira jusqu'à épouser la mère de l'enfant, jusqu'à l'adopter. C'est une union désastreuse, forcée, à laquelle il met fin le jour où la jeune Cécile le compare à sa mère. Sans doute le temps a passé, puisqu'une fin d'après-midi de septembre, une femme revient; c'est elle, c'est Cécile. Douze ans ont passé. Leur fascination est réciproque. Pendant qu'elle devenait belle, lui devenait vieux pense-t-il. Ils se racontent leur propre rencontre, leur mutuelle attirance. Un soir de pluie et de vent, un homme, jeune, frappe à la porte-fenêtre. De passage depuis Paris, il se rend en Espagne, et vient sur l'insistance d'amis communs, prendre Cécile au passage. 

"Un très beau roman d'amour, dans un Périgord noir constamment présent, aussi sauvage et rude que les personnages et les liesn qui les unissent."

****

Nicole :

Scipion, Pablo CASACUBERTA  - Ed. METAILIE

Casa

Comment peut-on survivre lorsqu'on a été prénommé Anibal par un père historien ? Vaincu dès le départ, notre héros, lui aussi historien, n'a jamais été à la hauteur des rêves de son géniteur. Chassé de l'université, il a sombré dans l'alcoolisme et la lamentation paranoïaque. À la mort de son père, il hérite de trois boîtes au contenu hétéroclite. Au milieu des journaux intimes et des souvenirs de l'enfance se cache le début d'un plan machiavélique qui va pousser Aníbal vers des personnages excentriques et d'anciennes amours. Névrosé, plein de ressentiment, entraîné vers des aventures inattendues, Aníbal découvre la duplicité des tours que joue parfois la génétique. Il se retrouve alors plus proche de son père qu'il ne l'a jamais été de son vivant. Sa colère cède la place à l'empathie tandis que tout nous donne à penser que ce que nous haïssons le plus est peut-être la vision de ce que nous n'arriverons pas à être.

"J'ai beaucoup aimé ce roman !"

****

Constellation, Adrien BOSC - Ed. STOCK

Bosc

27 octobre 1949. Le nouvel avion d'Air France, le Constellation, accueille trente-sept passagers. Le lendemain, il disparaît dans l'archipel des Açores. Aucun survivant. Parmi les passagers, des personnalités – Marcel Cerdan, l'amant boxeur d'Édith Piaf, Ginette Neveu, violoniste prodige –, des anonymes – une ouvrière, des bergers basques… A priori, des étrangers les uns pour les autres. Mais si l’on se place d’un certain point de vue, des enchaînements de causes infimes, des liens inattendus et des coïncidences troublantes surgissent, donnent à ce fait divers tragique des allures de destin.

"Comme un film catastrophe, l'auteur nous peint l'accident du constellation qui, en 1949, devait conduire Marcel Cerdan, boxeur et amant d'Edith Piaf, Ginette Neveu, très grande violoniste et d'autres au USA. C'était écrit, peut-on penser car certains ont pris ce vol à la place d'autres. Pas désagréable à lire !"

****

Christine :

Le doux rêve du Père Noël, Christian et Brice HERMANN - Ed. REPUBLICAIN LORRAIN

"Une belle histoire de Noël parue dans le Républicain Lorrain. "

 

****